L’Iran: le désert et les villes du Sud

L’Iran: le désert et les villes du Sud

# Flash back de Ben et Roro: Fin avril 2017

Ca fait déjà presque deux mois que je suis parti et que nous pédalons avec Romain. On en a pris plein la vue, plein les jambes aussi, et on est content de laisser les bicyclettes de côté pour un moment. Pour ma part, je suis surtout heureux de partager un bout de ce voyage avec mes parents qui arivent à Téhéran.

Les retrouvailles se font le jour de l’anniversaire de mon père mais c’est moi qui est le cadeau de leur présence. A Téhéran, la visite de la ville est entrecoupée par des aller-retours aux ambassades de France, d’Ouzbékistan et du Turkménistan pour obtenir les visas. Le tout dans la folle circulation de cette mégalopole dont l’altitude varie entre 1100m et 1700m de denivelé du nord au sud. Les nombreux parcs permettent de respirer dans cette fourmilière géante.

On part ensuite trouver de grand espace dans le Dasht-e Kavir (désert), au Caravansérail de Maranjab. Les deux nuits passées là-bas sont fondamentalement différentes: la première, un jeudi soir, se passe dans une ambiance de fête: les Iraniens sont venus se ressourcer pour le Week-end (le vendredi) ou faire du « safari » avec un 4×4 dans les dunes. Le lendemain, c’est désert. On se balade dans les dunes entourés de dromadaires et atteignons enfin le lac salé asseché qui s’éloignait à chaque pas que nous faisions.

P1000199

Pendant que mes parents découvrent la ville de Chiraz, nous filons vers Kashan et son grand bazar couvert. Ici, nous sommes accueillis par un couple de jeunes mariés (moins de 25 ans) très traditionnel: pas de poignée de main avec la femme, le foulard à la maison car il y a des invités, longue séance de prière… Ca nous fait bizarre (surtout pour des jeunes Warmshower) mais nous sommes reçus comme des rois.

Fier de leur réputation de pays accueillant et soucieux de donner une meilleure image que celle véhiculée en Occident, les Iraniens insistent sur le fait qu’on ne fasse pas d’amalgame entre le terrorisme, Daesh et leur pays.

Nous nous perdons ensuite dans les petites ruelles de la charmante ville de Yazd, avec ses mosquée et ses tours du vent (Marina a si bien expliqué son utilité dans son article Khosh Aamadi be Yazd & Esfahan).

C’est ici que l’on remonte en selle pour quatre jours de désert entre Yazd et Ispahan. Pédaler dans le désert procure de drôles de sensations: alors qu’en montagne, on atteint plus rapidement que prévu des cols qui nous semblaient infranchissables, dans le désert, on voit la ville oasis au loin, mais après 30km, la ville est toujours aussi loin. On a alors le temps de se recentrer sur soi et sutout le temps de penser à un bon apéro français, saucisson, vin rouge… Heureusement, les oasis ou carvanserails ne sont espacés que de 60km au maximum.

Si il y a bien une chose qui est internationnal, c’est le football. Perdus au milieu d’une oasis dans le désert, nos hôtes nous convient à regarder le match de ligue des Champions Real Madrid – Athletico Madrid. Manque juste la bière pour se sentir à la maison! Mais cette balade dans le désert nous a réservé d’autres suprises: alors que nous étions proches des dunes de Varzaneh, on croise deux camping-cars de baroudeurs français d’une soixantaine d’années (ils font plaisir à voir) qui nous invitent pour… un apéro français!

 

C’est à Ispahan, ville verte, traversée par la rivière Le Zayandeh Rud, et dynamique, que l’on retrouve mes parents pour partager les délices culinaires de l’Iran. On y rencontrera aussi un cycliste baroudeur iranien (Yekdus) et des ultimateuses avec qui on échangera quelques freezbees sur la grande place Naghsh-e Jahan.

La remontée vers Téhéran en bus marque la fin du périple dans le sud de l’Iran et des retrouvailles en famille… jusqu’au Kirghizistan (et à l’Asie du Sud-Est?!)

7 réactions au sujet de « L’Iran: le désert et les villes du Sud »

  1. Et ben dis donc ça parle beaucoup d'apéro dans cet article 🙂

    allez patience l'Asie du Sud Est et sa bière à 0.50 $ arrivent …

  2. Ben, Romain et Marina bonjour

    Je me suis vraiment régalé à revoir les photos de l'Iran, que nous avons vu sous un autre angle que le vôtre. J'ai imaginé la traversée du désert en vélo, avec les camions et bus qui foncent !!! et j'avoue avoir été épaté !!!, Même si probablement vous avez choisi les routes les moins fréquentées.

    J'ai aimé le clin d'oeil de la photo sur le vélo de la place de l'Imam à Ispahan. Ca m'a rappelé beaucoup de souvenirs.

    Déjà 8 mois pour Romain, 6 pour Ben et 5 pour Marina que vous avez entrepris ce parcours si enrichissant! Que le temps passe vite! Une chose est certaine, c'est que vous reviendrez en europe avec un façon de voir les personnes, les paysages et choses différente, et probablement pour longtemps !!!

    Et c'est là que réside toute la magie d'un tel voyage.

    Bonne continuation, et continuez à nous régaler avec ces articles.

    Bises à vous trois

    Guy

  3. Coucou Ben, Roro et Marina 

    Cet article a une raisonnance spéciale pour nous car nous avons  découvert l'Iran il y a maintenant 5 mois avec Marina au tout début de son périple. 

    Vous avez ressenti  aussi cet accueil extraordinaire de la population et vous vous êtes sans doute questionnés  sur les contraintes quotidiennes qu'impose le pouvoir religieux à son peuple.

    Coté photos elles sont encore magnifiques. J'aime beaucoup celle de Ben avec son freesbee perdu dans ses pensées sur la dune de sable…

    Merci à vous trois  d'avoir su nous entraîner dans des lieux qu'on aurait même pas imaginé ,que l'on savait à peine situer sur une carte et qui nous font s'ouvrir, partager et  grandir…

    Bises à vous trois  

    Je vous souhaite encore de belles rencontres dans toutes les régions que vous allez encore traverser…

    Einen schönen Weg !!!!!

    Florence 

  4. Salut ma Cavalière,

    Je vois que tout roule de ton coté. C'est cool. Et ça donne envie de voyages… Mais bon, c'est quand que tu rentres, qu'on puisse se faire un bon apéro à la française, justement ?!

    A bientôt, des bisous !

  5. Coucou Ben et marina on est chez Guy et Florence pour 1 très bonne soirée on a regardé le dernier commentaire Avec super photos sur l iran bravo pour votre voyage notre Ben à nous va partir le 11 dec pour 1 périple à travers le monde de 10 mois ! Très bon voyage à vous j espère qu au retour on pourra se voir bôn vélo biz Cathy 

  6. COOL de revoir ces photos qui nous replongent dans un bout de voyage partagé "en vrai" avec vous (Romain et Ben)!…Et toujours ces rencontres fantastiques qui montrent les bons côtés de la nature humaine! ça fait du bien de montrer cela…ça va me booster pour faire un album et pour ma journée au boulot!!

    Nous espèrons que vous vous "régalez "également au pays du levant.

    Bises à vous 2.

    MARYSE

  7. Merci pour ce bel article et superbes photos de votre périple iranien … vous faites plaisir à voir avec vos sourires et ceux de vos hôtes et de tes parents Ben. Beau voyage, beaux moments, bons repas et désert sublime tout comme les endroits et villes visités. On aimerait y être. Bises et bonne route en Chine Véronique  

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.