Kirghizistan: De Baliktchi à la frontière chinoise

Kirghizistan: De Baliktchi à la frontière chinoise

A la suite d’une belle escapade avec Camille & Fred (article à venir) et après un mois sans vélo, on remonte en selle. Chauds pour les petites routes !

On passe dans des vallées entre collines arides, sableuses et érodées, qui bordent le lac Issik Kol et les montagnes de la chaîne du Tien Shan (« Montagne céleste ») qui culminent à plus de 4000 m.
Avec la reprise du vélo, les invitations vont bon train.

DSC_8770

DSC_8777

Depuis Bokonbaievo le col de Tosor (3893 m) nous donne du fil à retordre. On gravit en deux jours les 1800 m de dénivelé sur 25 km de chemin VTT. Jusque là, le col le plus dur du voyage. Mais ça en valait la peine : la vallée fait partie des plus beaux paysages kirghizes et on est récompensé par des bains de source d’eau chaude soufrée à Julyu Suu.

DSC01672

DSC_8808
Kirghize sous son chapeau de feutre

Contents de retrouver l’asphalte à partir de Naryn, d’autant plus que la route qui mène au col de Torugart (frontière Kirghizistan – Chine principalement prévu pour le transit de marchandises) est très peu passante hormis tôt le matin et tard le soir. On enchaine les cols à plus de 3000 m dans de splendides vallées, toujours accompagnés des spectacles des courses de marmottes grises et rousses. Un crochet au caravansérail du XVème siècle de Tash Rabat nous transporte dans l’univers des marchands de la route de la Soie.

DSC01799

DSC01785
Montée à Torugart

On quitte le Kirghizistan avec un peu de mélancolie mais beaucoup d’excitation de découvrir les cultures de l’Empire du Milieu. En attendant notre chauffeur devant l’immense file de camions à la frontière (il y a 110 km qu’il nous est interdits de pédaler..), les premiers panneaux en Ouïgour/Mandarin nous donnent le ton !

5 réactions au sujet de « Kirghizistan: De Baliktchi à la frontière chinoise »

  1. Alors là je suis scotchée par la splendeur des photos. Comme dit Caro la lumière est extraordinaire presque comme au cinéma .

    Le temps semble s'arrêter, on entend le silence , on perçoit la sérénité des Kirghizes . Le monsieur au chapeau est très digne, la dame, qui se cache derrière sa vache , rigolote.

    Du cote de nos deux baroudeurs on perçoit pour la première fois sur les visages la difficulté du challenge que constitue le col de Tosor mais au sommet l'équipe au grand complet avec tigre,tortue et grenouille est radieuse! 

    Que la montagne est belle… et vous aussi…

    On continue de voyager à distance. Bonne route. Restez prudents. 

    Gros bisous

    maman 

  2. Il y a une si belle lumiere si pure sur ces photo…. c'est tres beau…  par contre beaucoup de camions!!! Que transportent-ils? Pourquoi une interdiction de pedaler?

    Vous recits suscitent tellements de questions, on a juste envie de tout savoir!!! Vivement les soiree d'hiver fondue pour que l'on ecoute vos histoires de voyage un verre a la main et des etoiles plein les yeux…

    Vous etes notre fenetre sur le monde….

    On pense a vous en chine. Bisous.

     

  3. Hello Benoit et Marina ! Je n'ai encore jamais laissé de commentaire sur votre blog mais pourtant je le lis avec toujours autant de plaisir et d'enthousiasme lorsque je découvre un nouvel article. Il faut dire que ça change des récits de voyage et des paysages que l'on voit habituellement : des pays peu connus vus sous un jour unique, des paysages à couper le souffle, des rencontres extraordinaires. Bref, c'est toujours un délice de voyager avec vous (mais sans se fatiguer les mollets !) et ça fait du bien de temps en temps de voir la gentillesse et la bonté des hommes, quelques soient les conditions de vie.

    Merci de prendre le temps de nous raconter tout ça ! 

    Pour ceux que ça intéresserait, WeChat est très bien pour remplacer WhatsApp en Chine, il s'agit d'une application chinoise, donc non censurée, que l'on peut aussi installer depuis la France sur n'importe quel téléphone ! En espérant que ce soit utile.

    Bises à tous les deux.

  4. Que d'émerveillement devant vos photos! Paysages grandioses…Mais vu l'état des routes pour le col et le dénivelé, ce petit paradis se mérite!Et comme d'habitude, vous êtes toujours aussi radieux…Il faut dire qu'on vous envie, en vous voyant partager de si bons moments avec vos hôtes.Celles avec les enfants et le papi au chapeau sont supers!

    Merci encore de nous faire partager cela…Bises à vous 2.

    Avez-vous des nouvelles de Romain?Il n'alimenet plus son blog.Dommage.

    Maryse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *